Lorsque vous vous équipez d’une pompe à chaleur, vous devez considérer
- le type de pompe à chaleur qui répond le plus directement à vos besoins
- le type d’émetteur de chaleur qui correspond le mieux à vos besoins

Cette page a pour objectif de présenter les avantages des combinaison pompe à chaleur/émetteur de chaleur les plus courantes car les plus performantes.


1) La pompe à chaleur (PAC) géothermique à capteurs horizontaux ou verticaux + plancher chauffant ou radiateur basse température

  • Une PAC géothermique plus un plancher chauffant ou un radiateur basse consommation vous garantit de fortes économies d'énergie tout au long de l'année.
  • L'investissement dans une PAC géothermique avec plancher chauffant ou radiateur basse température est souvent conséquent. Néanmoins, la différence de prix par rapport à un système de chauffage traditionnelle n'est pas énorme pour une maison neuve. Et les économies d'énergies réalisées à la suite de l'installation d'une pompe à chaleur dans votre logement compenseront en quelques années le coût d'installation de la PAC.
  • La pompe à chaleur géothermique présente des coefficients de performance élevée et ne nécessite pas de système de chauffage d'appoint (dans la plupart des cas).
  • La pompe à chaleur géothermique peut également produire votre eau chaude.



2) La pompe à chaleur (PAC) géothermique sur eau de nappe + radiateurs basse température

  • La PAC géothermique sur eau de nappe combinée à un réseau de radiateurs basse température est facilement adaptable sur un réseau existant.
  • Le coefficent de performance des pompes à chaleur sur eau de nappe est particulièrement élevé. La pompe à chaleur (PAC) permet donc la réalisation d'économies d'énergies particulièrement importantes, qui viennent compenser l'investissement initial assez élevé (85-135 euros par m², en fonction de l'option réversibilité notamment).
  • Les performances des pompes à chaleur géothermiques sur eau de nappe leur permettent de remplacer intégralement votre chauffage traditionnel.



3) La pompe à chaleur (PAC) aérothermique avec prélèvement d'air extérieur + radiateurs basse température

  • La pompe à chaleur aérothermique combinée à des radiateurs basse température présente l'avantage d'avoir un coût d'investissement faible (65-75 euros). En revanche, la pompe à chaleur aérothermique est moins performante, plus sensible à la température extérieure et vous fera réaliser moins d'économies d'énergie que les autres types de pompe à chaleur.
  • La pompe à chaleur aérothermique combinée aux radiateurs basse température ne permet pas de rafraîchir le logement en été (pas de réversibilité).
  • Vérifiez bien que votre pompe à chaleur aérothermique ne soit pas trop bruyante. Le bruit doit en effet constituer l'un de vos critères d'achatde pompe à chaleur aérothermique.
  • Enfin, la pompe à chaleur aérothermique a besoin d'un système de chauffage d'appoint pour assurer un chauffage optimal pour votre logement.


4) La pompe à chaleur (PAC) aérothermique avec prélèvement d'air extérieur ou intérieur + ventilation

  • La pompe à chaleur (PAC) aérothermique combinée à un système de ventilation est un système bon marché dans son coût d'acquisition(60-90 euros par mètre carré selon les modèles, réversibles ou non).
  • Les économies d'énergie sont réelles, mais moindre qu'avec les pompes à chaleur géothermiques (notamment en hiver). Vous conserverez un système de chauffage d'appoint traditionnel lorsque votre pompe à chaleur ne pourra assurer seule votre chauffage.
  • La pompe à chaleur aérothermique combinée à la ventilation n'est pas adaptée pour contribuer à la production d'eau chaude du logement.
  • Les circuits de ventilations nécessités par cette installation représentent des aménagements lourds dans le logement