Pour réaliser des économies sur votre facture d'énergie pour la production d'eau chaude et sur vos factures d'eau, Efficience Energétique vous conseille:
- de réduire votre consommation d'eau chaude (1),
- de vous équiper de manière à faire baisser le prix de votre facture d'énergie pour une même consommation d'eau chaude (2).
- d'étudier les offres des fournisseurs d'électricité et de gaz alternatifs pour réaliser des économies sur vos factures d'énergie (3).

Avec un prix moyen de l'eau froide en France un peu inférieur à 3 euros par mètre cube (8 euros pour l'eau chaude), et une consommation d'eau moyenne de 60 mètres cubes par habitant, une famille peut en suivant ces conseils économiser une ou plusieurs centaines d'euros par an sur sa facture d'énergie!

1) Economiser sur l'eau chaude en consommant moins

A) Economies sur la douche (38% de la consommation d'eau totale des ménages)

  • Préférez les courtes douches (60L) aux bains chauds (200), dont la consommation d’eau chaude est plus de trois fois plus importante. La douche est le premier poste de consommation d'eau, avec environ 25 mètres cubes par personne sur une année. Le temps que vous passez sous votre douche a donc une grande influence sur votre facture d'énergie!

  • Utilisez l’eau froide lorsque vous vous lavez les mains : l’eau chaude n’a pas le temps d’arriver jusqu’à vous, mais vous utilisez tout de même de l’énergie.

  • Si vous bénéficiez d’un forfait heures pleines / heures creuses et d’un chauffe-eau électrique, programmez-le en heures creuses.

  • Choisissez des pommeaux de douche économiques qui réduisent le débit de sortie du tuyau de douche. Vous pouvez économiser 30% sur votre consommation d'eau.

  • Installez des économiseurs sur les lavabos de votre salle de bain: ils se fixent sur les robinets à la place de votre mousseur habituel pour en diviser le débit par deux et envoyer un jet de pluie plutôt qu'un filet d'eau continue. Ces mesures peuvent vous faire économiser 15 mètres cubes d'eau pour une famille de 4 personnes. De quoi rembourser les 7 euros du coût d'achat de l'économiseur!

  • Choisissez des robinets-mitigeurs de label Energy: ils sont astucieusement conçus pour diminuer la consommation d'eau chaude de 20 à 30%, en jouant sur des résistances supplémentaires à l'ouverture à fond du robinet et à sa mise en position "eau chaude

B) Economies sur les déperditions liées aux canalisations d'eau

  • Installez votre chaudière au plus près de votre salle de bain, afin de réduire la longueur des tuyaux dans lesquels l'eau doit circuler avant de parvenir à destination. Les économies d'énergie sont substantielles, en particulier dans des grandes maisons: en moyenne, l'eau perd 20% de son pouvoir calorifique dans les tuyaux!

  • Isolez les tuyaux par lesquels transitent l'eau chaude de votre logement: des manchons isolants ou gaines d'une épaisseur de 2 cm devraient vous permettre d'économiser sur ces pertes. Et ces travaux sont éligibles au crédit d'impôt de 25 à 40%!

C) Economies par la surveillance des anomalies

  • Surveillez bien votre facture d'eau. En cas de consommation anormalement élevée, inquiétez-vous tout de suite d'une éventuelle fuite (10% de l'eau distribuée en France part en fuites) ou d'un défaut de votre compteur d'eau: vous êtes en droit de demander une expertise sur votre compteur d'eau. Si celui-ci est en effet défectueux, votre service des eaux doit vous le remplacer et recalculer vos précédentes factures.

  • Faites réparer immédiatement les robinets qui goutent (5 à 20 mètres cubes gaspillés par an et par robinet).



2) Les équipements alternatifs pour baisser le coût votre facture d'eau chaude

  • Installer un récupérateur d'eau de pluie peut vous permettre d'utiliser l'eau tombant sur votre toit pour les usages pour lesquels l'eau n'a pas besoin d'être potable (arrosage du jardin). Si votre toit fait 100 m², vous récupérerez ainsi de 60 à 80 mètres cubes d'eau et ferez les économies correspondantes sur votre facture. Le système peut être relié à une citerne, dans laquelle une pompe peut alimenter l'arrosage automatique de votre jardin.

  • Installer un chauffe-eau solaire. Au lieu de chauffer votre eau par une énergie traditionnelle (électricité, gaz naturel), vous utilisez une énergie gratuite: cette du soleil. Des capteurs solaires sont posés sur votre toit et chauffent un liquide caloporteur qui vient à son tour chauffer votre ballon d'eau. L'eau est donc déjà tiède lorsqu'elle est appelée vers votre salle de bain, et il n'y a pas autant besoin d'électricité ou de gaz pour la porter à la température souhaitée. Consultez notre section spécialement dédiée aux chauffes-eau solaires

     

3) Economiser sur sa facture d'électricité ou de gaz en changeant de fournisseur d'énergie