1) Isoler ses vitrages par la pose de fenêtres modernes pourvues de vitrages isolants

Les fenêtres modernes en PVC, menuiseries bois et aluminium à rupture de pont thermique présentent de très bons niveaux d’isolation qui les rendent préférables à des fenêtres anciennes dans l'objectif de la réalisation d'économies d'énergie. Attention, les fenêtres en aluminium sans rupture de ponts thermiques ne sont pas aussi isolantes que les autres.

Différents types de vitrages isolants pour les fenêtres modernes:

  • Le double vitrage traditionnel : deux vitrages emprisonnent une lame d’air servant d’isolant supplémentaire.
  • Le double vitrage à isolation renforcée, dont les performances sont deux à trois fois meilleures que celles du double vitrage traditionnel. En plus d’additionner deux verres emprisonnant une lame d’air, le double vitrage à isolation renforcée comprend une couche spéciale invisible qui retient la chaleur dans le logement. Cette couche est posée sur le vitrage et est constituée d'oxydes métalliques. Les économies de chauffage qui en découlent sont très importantes, de 5 à 10%. En été, les performances du double vitrage à isolation renforcée sont également intéressantes. Le double vitrage à isolation renforcée sont parfois spécialement conçus pour ne pas laisser la chaleur du soleil (son énergie) être transmise à l'intérieur du logement, contrairement à la lumière. On les qualifie alors de dotés d'un "contrôle solaire", plutôt adapté aux régions chaudes.

A prendre en compte lors de l'achat de fenêtres modernes à vitrage isolant

  • Le coefficient de transmission thermique (exprimé en W/m².K, Watt par mètre carré degré Kelvin) doit être le plus faible possible pour traduire un niveau d'isolation élevé et favoriser les économies d'énergie.
  • Le taux de transmission lumineuse doit être le plus élevé possible. Il traduit le pourcentage de lumière transmis par le vitrage par rapport à la lumière reçue de l'extérieur. Plus le vitrage transmet de lumière, moins vous avez besoin de consommer d'énergie électrique et plus vous réalisez des économies d'énergie.
  • Le coefficient de transmission énergétique permet de mesurer le pourcentage d'énergie solaire qui est transmis par le vitrage. En clair, il permet de savoir si votre vitrage va surchauffer lorsqu'il est directement exposé au soleil ou s'il va réfléchir l'énergie. Un coefficient de transmission énergétique faible pour votre vitrage vous aider à préserver la fraicheur de votre habitation en été et à réaliser des économies d'énergie sur votre éventuel système de climatisation.

 

2) Améliorer l'isolation de ses vitrages tout en conservant les menuiseries anciennes

Si l'état de vos menuiseries est mauvais, vous choisirez plutôt de remplacer l'ensemble de la fenêtre. Si vous souhaitez conserver vos menuiseries mais améliorer l’isolation des vitrages pour faire des économies d'énergie, plusieurs solutions sont à considérer :

  • Simplement ajouter une vitre sur la fenêtre existante (survitrage). Le coût est minimal mais la performance d’isolation n’est pas à son maximum et les économie d'énergie sont faibles. Par ailleurs, la vitre supplémentaire peut alourdir dangereusement un ouvrant non initialement conçu pour supporter ce poids.
  • Remplacer la vitre originelle par un double vitrage « de rénovation », capable de s’intégrer sur la structure existante. Le coût est supérieur au survitrage mais l’efficacité est meilleure. Les risques de surcharge portant sur l’ouvrant sont identiques.
  • Conserver le "dormant" de la fenêtre, à savoir sa partie fixe, et poser par dessus une nouvelle fenêtre complète (dormant et ouvrant)

Pour faire davantage d'économies d'énergie encore, pensez à installer des volets bien hermétiques, afin de minimiser les déperditions de chaleur la nuit en hiver, et la surchauffe du logement en été.

 

 


Responsables de 15% de vos déperditions de chaleur en moyenne, isoler ses vitrages est une manière facile et peu coûteuse de renforcer l’isolation de votre logement et de réaliser des économies d'énergie qui viendront diminuer votre facture de chauffage. Les technologies d'isolation de vitrages ont beaucoup évolué ces dernières années et ont beaucoup gagné en efficacité pour les économies d'énergie. Efficience Energétique vous présente les deux manières d'améliorer l'isolation de ses vitrages:
- acheter des fenêtres modernes pourvues de vitrages spécialement isolants (1)
- conserver les menuiseries anciennes tout en améliorant l'isolation des vitrages (2)

Liens